Tag Archives: guerre civile syrienne

La guerre oui, mais la mort dans l’âme. Quand le principal parti d’opposition en Turquie, soutient l’intervention militaire en Syrie…

10 Oct

Après la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016 le leader du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, avait voté en faveur de la levée de l’immunité parlementaire. Quant à l’intervention militaire turque conte les Kurdes de Syrie, elle lui convient, mais à la condition expresse qu’on ne touche pas à un cheveu des soldats turcs… Un article de Koray Düzgören paru sur le site d’information de gauche Artı Gerçek le 9 septembre 2019. 

 

Les errements du CHP

 

La catastrophe qu’a représenté la levée de l’immunité parlementaire était soit-disant la dernière, mais nous venons de vivre sa quasi-réédition. Le CHP a en effet voté en faveur de l’intervention militaire demandée par la majorité, comme un seul homme, mais “la mort dans l’âme”. Autrement dit, la scénario est le même que lorsqu’il s’était agi de procéder à la révision constitutionnnelle nécessaire à la levée de l’immunité des parlementaires du HDP (parti de gauche pro-kurde, NDT). A l’époque, le CHP avait souligné que cette mesure était contraire à la Constitution mais… avait voté oui. Aujourd’hui, le CHP donne carte banche à la majorité pour verser le sang en Syrie, “la mort dans l’âme” et à condition qu’ “on ne touche pas à un cheveu des soldats turcs”. Envoyer des soldats au milieu d’une guerre qui s’annonce sanglante en s’effarouchant qu’il puisse leur arriver le moindre mal ? Si la question n’était pas si grave, on pourrait croire à une mauvaise blague.

Lire la suite

Entretien entre le leader du PKK et Ruşen Çakır

24 Août

Ruşen Çakır est un journaliste turc spécialisé notamment sur la question kurde, qui a travaillé pour CNN Türk, Cumhurriyet, Milliyet, et désormais pour Vatan. Francophone et diplômé de Galatasaray, il signe régulièrement des tribunes et analyses en anglais et en français que je conseille chaudement à ceux que cette question intéressent, car elles sont souvent très pertinentes. Vous pourrez en trouver un échantillon sur son site.

kandil-den-her-zaman-kapimiz-acik-mesaji-1014402

Le texte qui suit est la traduction intégrale d’un entretien paru dans Vatan et réalisé avec Cemil Bayık président-adjoint du conseil exécutif du KCK, en compagnie du reporter photographe İlker Akgüngör (les photos sont signées de lui). Cemil Bayık est l’un des fondateurs du PKK et son actuel numéro 1 après Öcalan. Il s’exprime ici sur la poursuite des négociations, ses relations avec Öcalan, la guerre civile syrienne et irakienne et les derniers événements à Lice, où une statue d’un martyr du PKK construite quelques mois plus tôt a été détruite par les forces de l’ordre, entraînant plusieurs échauffourées qui ont entraîné deux morts (un manifestant et un soldat) et plusieurs blessés par balle.

Le texte original de l’entretien est accessible en deux parties ici et Lire la suite